Chevaux mutilés: l’angoisse grimpe chez les cavaliers et propriétaires des Hauts-de-France

Autour du Hainaut-CambrésisACTUALITÉchevauxmutiles

À la fois horrible et inquiétante, l'affaire secoue depuis quelques mois l’opinion publique et plus particulièrement le monde équestre. Aux quatre coins de la France, des chevaux sont retrouvés morts et mutilés avec l’oreille droite coupée.

 

Si l’affaire sème le trouble, elle déclenche les peurs et toutes les hypothèses sont alors avancées face à ce terrifiant mystère. Toujours soucieux du bien-être de leurs chevaux, les cavaliers et propriétaires, fortement préoccupés, n’hésitent pas à prendre des mesures radicales. Des inquiétudes et des précautions partagées dans les Hauts-de-France.

 

Sur les forums de passionnés de chevaux, comme dans les groupes Facebook consacrés à l’animal ou directement à l’affaire des « mutilations de chevaux », la peur est palpable. La colère aussi. Sous le portrait-robot représentant un homme suspecté d’avoir agressé le gérant d’un centre pour animaux dans l’Yonne, des dizaines de messages appellent au lynchage du suspect.

 

Au-delà du caractère choquant des mutilations signalées depuis cet été, leur nombre et le caractère mystérieux de leur origine alimentent la peur. De très nombreux propriétaires cherchent à comprendre, et élaborent des théories, très simples ou très alambiquées, entre sectes satanistes, pervers zoophiles, voyous et sorcellerie.

 

Mais plus encore que des réponses, ce sont surtout les moyens de se protéger que recherchent les propriétaires de chevaux, qui sont nombreux à expliquer qu’ils ne dorment plus depuis le début de l’affaire. Dans ce contexte tendu, même les événements les plus anodins deviennent source d’inquiétude.

 

Depuis deux mois, une trentaine de cas au moins ont été signalés en France, et les autorités, comme le gouvernement, sont mobilisés pour trouver des réponses.

 

 

 

Commentez cette actualité

Plus d'actualités

Autour du Hainaut-CambrésisACTUALITÉ
La rumeur d’un réseau de prostitution qui enlève les ados à Dunkerque prend de l’ampleur, mais est-elle réellement fondée ?

Publié le 13 décembre 2019

Autour du Hainaut-CambrésisACTUALITÉ
Des lycéens bloquent partiellement l’entrée de leur établissement à Lille et à Cambrai

Publié le 2 décembre 2019

Autour du Hainaut-CambrésisACTUALITÉ
Quatre chiens abandonnés depuis des mois sans nourriture à Hirson, dans l’Aisne

Publié le 8 décembre 2019

Les Professionnels de la Région

Consultez notre annuaire d’entreprises pour répondre à vos besoins