Les discothèques espèrent rouvrir le 10 juillet, sans brassage ni piste de danse

Autour du Hainaut-CambrésisACTUALITÉboitenuitdjdiscodiscothequereouverturecovid

Aux abois après plus de trois mois d’inactivité, et sans perspective de réouverture jusqu’ici, les professionnels de la nuit espèrent retrouver le sens de la fête le 10 juillet, avec des discothèques revisitées en mode Covid-19, sans brassage, ni piste de danse.

 

Jusque-là le secteur, qui compte 1600 établissements réalisant un milliard d’euros de chiffres d’affaires par an et représente 25 000 emplois, selon le Syndicat national des discothèques et des lieux de loisirs (SNDLL), se sentait délaissé par l’Etat, avec pour unique perspective une éventuelle réouverture en septembre, qui mettrait à mal tout le secteur.

 

Selon la Radio FG, quelque 10 000 DJs professionnels français, privés d’activité et souvent auto-entrepreneurs, sont en « grande précarité ».

 

Les professionnels souhaitent aussi que les établissements disposant de pistes de danse extérieures puissent exploiter ces espaces en plein air, avec le même protocole sanitaire. Une fois ce dernier finalisé avec le ministère de la Santé, un Conseil de défense, dont la date n’est pas encore arrêtée, pourrait fixer une date de réouverture pour les discothèques. Le secteur demande également la création d’un fonds de soutien.

Commentez cette actualité

Plus d'actualités

Autour du Hainaut-CambrésisACTUALITÉ
Dix villes du Nord et du Pas-de-Calais en confinement, vues du ciel par France 3 Hauts-de-France

Publié le 8 mai 2020

Autour du Hainaut-CambrésisACTUALITÉ
Un employé de McDonald’s met en fuite deux braqueurs à Tourcoing

Publié le 20 janvier 2020

Autour du Hainaut-CambrésisACTUALITÉ
Près d’1 200 000 euros de dons dans les Hauts-de-France pour le Téléthon 2019

Publié le 7 décembre 2019

Les Professionnels de la Région

Consultez notre annuaire d’entreprises pour répondre à vos besoins